• Programme
  • Master1
  • Master2
  • Programme

    L'enseignement dispensé est pluridisciplinaire, avec une approche globale et transversale des risques et des crises. Il s'agit d'un enseignement théorique et pratique relatif aux différents outils, concepts et paradigmes d'analyse, de management et de gouvernance, qui prend appui sur les apports théoriques et méthodologiques des sciences humaines et sociales, en dialogue avec différents champs disciplinaires qui s'occupent des risques et des crises.

    La voie de l'alternance est favorisée selon le rythme hebdomadaire suivant : 2 jours (lundi et mardi) de formation à l'université, et 3 jours en entreprise.

    Master 1

    Premier Semestre

    5ects 36h

    UE1 Méthodes

    Ce cours, sous la forme d'un atelier actif, est une première introduction aux démarches d'analyse et d'enquête en sciences humaines et sociales. Durant la première année, l'accent est mis sur l'acquisition de bonnes capacités de lecture critique, d'analyse de textes et de rédaction. Dans le cadre de travaux pratiques individuels et collectifs, une partie du cours est consacrée à la rédaction de résumés et de notes de synthèse.

    Un atelier d'écriture est ensuite proposé pour acquérir des techniques d'écriture et permettre aux étudiants de surmonter dès le premier semestre les difficultés de rédaction. Dans une dernière partie du cours, le travail porte sur les modalités de présentation orale de débats théoriques comme de résultats d'enquêtes de terrain. Ce cours est ainsi destiné à permettre aux étudiants de s'initier à quelques méthodes des sciences sociales et surtout de faire un bilan personnel pour que chacun puisse mettre en œuvre une démarche d'approfondissement dans le cadre des unités suivantes, en particulier l'UE3, l'UE4 et l'UE9 de la première année.

    2ects 24h

    UE2 Anglais

    Dans le domaine de l'analyse et de la gestion des risques, la maîtrise de la langue anglaise est indispensable. Nombre de concepts, de guides méthodologiques et de démarches formalisées sont en anglais. Le vocabulaire spécifique aux différents risques est introduit dans chacun des cours de spécialisation. Cette unité d'enseignement a pour objectif de permettre aux étudiants d'acquérir une plus grande assurance dans leurs capacités à comprendre et à s'exprimer en anglais. Elle vise à utiliser les acquis de plusieurs années d'étude de cette langue pour analyser des textes, rédiger des notes et parler clairement en anglais. Elle s'appuie sur une approche d'enseignement de l'anglais pour adulte largement éprouvée

    3ects 18h

    UE3 Ateliers de préparation au stage ou mémoire

    Cet atelier constitue une introduction à la conduite d'une recherche ou d'une expertise en sciences sociales relatives aux questions de risques et de crises. Il est fondé sur un travail pratique accordant une importance centrale aux apprentissages nécessaires à la conception, à la composition et à la rédaction d'un projet de recherche et d'expertise. Il est organisé autour de l'accompagnement des étudiants dans les différentes étapes d'élaboration et de restitution du travail de recherche en fonction des objectifs et des publics auxquels s'adressent les résultats. Il s'appuie sur la conduite d'un projet collectif autour de thèmes de recherche proposés par des enseignants animant des groupes de projets. Les étudiants doivent acquérir de bonnes compétences dans la construction de problématiques et d'hypothèses, dans l'acquisition de techniques de recherches bibliographiques grâce à des bases de données en français et en anglais, et dans l'appropriation et la mise en œuvre de méthodes d'enquêtes et de collectes de données qualitatives et quantitatives (exploration de corpus et de sources d'archives, élaboration d'un questionnaire, conduite d'entretiens, observation ethnographique, analyse de corpus…).

    3ects 18h

    UE4 Outils informatiques

    Si cet enseignement cherche à mobiliser l'outil informatique contemporain dans la conduite des travaux des étudiants, son objectif concerne avant tout le savoir-être et l'optimisation du travail individuel et collectif. Il doit permettre à l'étudiant d'avoir une meilleure connaissance de ses points forts et faibles, de ses motivations, de ses styles de pensée et de ses aptitudes particulières. Il s'agit notamment d'identifier les causes et les conséquences du stress ainsi que les outils permettant de le gérer. Ainsi l'étudiant apprendra des techniques de communication avec ses camarades, mais aussi avec ses collègues et sa hiérarchie. Enfin, cet enseignement vise à favoriser la contribution individuelle et collective aux différentes tâches à réaliser.

    4ects 36h

    UE5 Risques et sciences sociales 1

    Ce cours est une introduction à la sociologie du risque à partir de la présentation des principaux concepts et modèles du domaine. Un premier temps est consacré à la présentation de la société du risque et vise à étudier la manière dont le risque est devenu l'objet de politiques publiques à partir d'une approche socio-historique. Le cœur de ce sujet est le regard des populations et l'articulation des modes de vie choisis à la considération sur les risques. Les principaux paradigmes sociaux cadrant les définitions du risque sont abordés ainsi que les processus amenant au changement de ces paradigmes et des définitions des concepts afférents tels que ceux de danger, de vulnérabilité, de gravité, de probabilité… Un deuxième temps s'attache à montrer la construction sociale actuelle autour des risques, construction qui constitue un repère pour les décisions sociales et qui occupe une place dominante dans la structure des sociétés contemporaines. On se focalise sur les groupes d'acteurs et leurs représentations des risques, sur leurs alliances et leurs relations, sur les enjeux sociaux qu'ils défendent et sur les équilibres qu'ils sont amenés à accepter. Les modèles majeurs d'organisation sociale (pacte, consentement, confiance, don, valeur, éthique, croyance…) sont présentés. Des études de cas, tant en France qu'à l'international, sont discutées de façon à éclairer la question des risques dans les enjeux de vie sociale, en particulier autour de la conception de l'innovation technologique et du progrès social.

    5ects 36h

    UE6 Gouvernance des risques 1

    Ce cours s'attache à décrire et à comprendre l'organisation de la gouvernance des risques et de ses normes. La gouvernance des risques implique un grand nombre d'acteurs, sur des sujets variés et souvent complexes. Elle est de ce fait l'objet de nombreux principes, normes et cadres de travail qui ont été pensés pour l'organiser. Dans une première partie du cours, on considère le dispositif d'expertise et de régulation des risques s'appuyant sur des travaux de sciences sociales. Cet enseignement est consacré à l'analyse du développement des politiques de contrôle des risques à l'échelle nationale et à l'étude des enjeux politiques et sociaux de la production des savoirs et des décisions dans ce domaine. Il traite également des controverses ayant touché ce secteur, notamment celles relatives à l'influence problématique des intérêts industriels. La seconde partie du cours porte sur ce que la gouvernance de et par l'éthique vise à saisir et à sécuriser. Par différentes entrées, il s'agit de mieux en comprendre certains des objectifs et des fonctionnements. L'étude des fondements philosophiques du risque d'ordre éthique permet d'introduire certaines de ses logiques. La présentation des enjeux entre les infrastructures locales, nationales et globales mises en place relativement à des domaines de l'éthique met ensuite en lumière des caractéristiques de certains systèmes de gestion de risques dans ce champ.

    5ects 36h

    UE7 Analyse des risques

    Dans cette unité d'enseignement, l'analyse des risques est présentée dans trois grands domaines d'activité. À titre d'introduction et de support à la réflexion sur l'analyse des dangers et des risques, trois approches sont présentées en relation avec ces trois domaines : l'approche factorielle développée dans l'analyse des facteurs humains et organisationnels de risques ; l'approche clinique utilisée dans l'analyse de la santé mentale au travail et des risques psychosociaux ; et l'approche systémique, présentée dans l'analyse des risques de sécurité et de sûreté territoriale. Grâce à l'étude renseignée et approfondie d'un cas particulier, les étudiants travaillent à partir des cours dispensés à la réalisation d'un prédiagnostic sur une problématique choisie d'analyse des risques, en croisant les différentes approches ainsi que les différents domaines. L'objectif est d'initier les étudiants à la pluridisciplinarité nécessaire à l'analyse des risques dans une pratique professionnelle.

    3ects 20h

    UE8 Gestion de crise 1

    La gestion de crise pose des questions spécifiques en regard de celle des risques. Dans ce cours introductif, la politique nationale de la gouvernance des risques et des crises est présentée dans le cadre de la protection civile. Cette gouvernance fait l'objet de textes d'orientation générale et de cadrages qui évoluent constamment. Elle a pour objet la protection et la résilience des populations et de leur environnement sur l'ensemble du territoire. Le territoire et ses acteurs sont ainsi organisés et structurés de façon institutionnelle et opérationnelle en relation avec la gestion des risques et des crises. Les outils de la gestion des risques sur le territoire sont définis en articulation avec les outils de la gestion des crises. Une cartographie des acteurs de la gouvernance des risques et des crises est établie. Le cours présente ces différents éléments de la gestion de crise. Il présente également le concept de « situation de crise » et la façon dont ces situations sont caractérisées. Les institutions, les acteurs, la doctrine et la législation sont alors abordés et soumis à l'analyse grâce à des exemples de problématiques concrètes. Les étudiants sont amenés à considérer les réalités de la gestion de crise ainsi que les limites et les enjeux de la gouvernance au regard des besoins de la population.


    Deuxième Semestre

    5ects 36h

    UE9 Méthodes

    Cette unité d'enseignement a pour objectif de renforcer les compétences des étudiants dans la connaissance et la pratique des démarches et des techniques scientifiques de conduite de projets, d'expertises, d'études ou de recherches en sciences humaines et sociales. L'enseignement propose une réflexion renseignée et critique à propos de ces démarches. S'appuyant sur une pédagogie active et participative, il porte sur l'organisation du travail d'équipe, sur le travail en réseau d'acteurs et sur les enjeux de la collaboration et de la coordination. Par ailleurs, les techniques scientifiques d'étude et de recherche sont présentées et pratiquées. L'accent est mis sur la connaissance de ces techniques (techniques d'expérimentation, d'enquête et d'observation) et sur une analyse de leurs spécificités et complémentarités dans une démarche globale d'étude et de recherche. Cet enseignement propose ainsi une initiation des étudiants à une épistémologie des méthodes d'étude et de recherche.

    2ects 24h

    UE10 Anglais

    Dans le domaine de l'analyse et de la gestion des risques, la maîtrise de la langue anglaise est indispensable. Nombre de concepts, de guides méthodologiques et de démarches formalisées sont en anglais. Le vocabulaire spécifique aux différents risques est introduit dans chacun des cours de spécialisation. Cette unité d'enseignement a pour objectif de permettre aux étudiants d'acquérir une plus grande assurance dans leurs capacités à comprendre et à s'exprimer en anglais. Elle vise à utiliser les acquis de plusieurs années d'étude de cette langue pour analyser des textes, rédiger des notes et parler clairement en anglais. Elle s'appuie sur une approche d'enseignement de l'anglais pour adulte largement éprouvée.

    3ects 18h

    UE11 Mémoire de recherche ou d’application

    Cette unité d'enseignement fait suite à l'UE 3 du premier semestre. Il s'agit d'approfondir le travail de recherche et d'expertise engagé, de s'intéresser à sa mise en forme et aux modalités de sa restitution écrite et orale. Les étudiants doivent alors mettre en œuvre les méthodes acquises dans les différentes unités d'enseignement méthodologiques sur un terrain précis en vue de produire des résultats de recherche originaux. Tout en s'appuyant sur des dynamiques collectives de recherche, le travail demandé est une recherche individuelle. Les étudiants doivent présenter régulièrement un état d'avancement de leurs travaux à leur encadrant. Le travail attendu est un mémoire de recherche. Au cours de cette première année du master, les étudiants auront ainsi acquis une démarche et un savoir-faire qui doivent leur permettre d'élaborer leur sujet de mémoire de recherche en M2 dès la fin du M1.

    3ects 18h

    UE12 Option libre

    Les étudiants ont la possibilité de choisir un cours parmi l'éventail d'UE proposées dans le cadre du master ou au sein de l'Université Sorbonne Paris Cité. Trois ateliers sont alors proposés pour renforcer les compétences des étudiants, dans les domaines de la rédaction, de la communication et de l'organisation. Ils sont conçus comme des espaces d'expérimentation collective.

    Atelier d'écriture

    Partant du constat que, du mémoire universitaire au rapport professionnel en passant par les e-mails et les communiqués, l'écriture joue un rôle central dans l'activité scientifique et professionnelle, ce cours vise à développer les compétences des étudiants à l'écrit. Dans ce but, il s'appuie sur un dispositif éprouvé, mais encore peu mobilisé dans les formations universitaires scientifiques : l'atelier d'écriture. Fondé sur la découverte des techniques littéraires élaborées par les auteurs, sur la coopération entre les participants successivement auteurs et lecteurs, l'atelier permet l'expérimentation concrète de l'écriture et la redécouverte du plaisir d'écrire. Il permet également la mise à distance critique de ses propres textes et, devenant meilleur lecteur, de devenir meilleur auteur. Ainsi, chaque séance est consacrée à l'écriture d'un texte qui explore les pistes ouvertes par les auteurs contemporains, puis à un échange sur la base des textes produits. Les thématiques et les techniques sont choisies de façon à s'initier à une variété de formes (poésie, récit, etc.) et à mobiliser aussi bien l'imaginaire que l'observation et la mémoire. Le travail de l'atelier se fait en groupe restreint et privilégie des plages horaires longues de façon à permettre une réelle immersion.

    Atelier théâtre

    Cet atelier a pour but de renforcer la confiance de l'étudiant à l'oral, en public, lors d'un entretien ou d'un examen. L'objectif est de permettre à l'étudiant d'exprimer ses idées avec ses mots et son style. Il s'agit également de le préparer sans appréhension à maîtriser et à parfaire son expression orale. Autour d'un programme ludique, l'atelier est un vecteur pour faire émerger des potentiels dans le respect de chacun. Les techniques théâtrales étudiées sont l'expression, le training corporel, la relaxation et l'improvisation, mais aussi la préparation de la voix et des muscles porteurs associés, sans oublier la gestion du trac.

    Atelier culture scientifique, technique et industrielle

    Quelle doit être la place des sciences et techniques dans la culture ? Comment développer une politique de culture et de médiation scientifique, technique et industrielle ambitieuse ? Sur quelles expériences s'appuyer et quelles sont les innovations possibles ? Cet atelier traite de ces questions et d'autres encore. Il s'intéresse aux différentes formes, dispositifs et politiques de circulation et de médiation des savoirs scientifiques et techniques en cherchant à les mettre en perspective et à en analyser les enjeux en se basant sur un ensemble de travaux en sciences sociales. Il propose également aux étudiants la conduite d'un projet collectif dans le domaine, destiné à leur permettre de s'approprier un ensemble d'outils et de méthodes dans la gestion et la mise en œuvre d'un projet de culture scientifique, technique et industrielle.

    5ects 36h

    UE13 Gouvernance des risques 2

    Le cours proposé constitue une introduction générale à la gouvernance des risques technoscientifiques qui repose fondamentalement sur une méthodologie d'études de cas. La question générale relative aux fondements et aux limites de la démocratie technique est abordée dans le cadre de la résolution d'un problème précis. Les difficultés inhérentes à la conception et à la conduite des démarches participatives sont donc appréhendées en pratique, à travers la réflexion et l'échange collectifs d'expériences. Les séances sont organisées de manière à favoriser l'apprentissage autodirigé au sein du groupe. Les étudiants sont ainsi sollicités pour mettre en perspective et commenter des textes, des méthodes et des expériences de participation, en vue d'une discussion générale. L'étude de cas des déchets radioactifs est couplée à la visite du Centre de Meuse/Haute-Marne de l'ANDRA. Réunis en groupes de travail, les étudiants doivent notamment élaborer des propositions à partir d'une analyse de la situation et d'une réappropriation du problème.

    5ects 36h

    UE14 Sûreté et sécurité 1

    Les problématiques de sûreté et de sécurité tiennent une place croissante dans la gestion des risques. Elles recouvrent un ensemble de questions et d'approches. Ce cours aborde certaines d'entre elles à travers une démarche théorique et pragmatique. La première partie du cours introduit aux concepts de la sécurité des systèmes d'information. Les enjeux juridiques de la sécurité des systèmes d'information et ceux de la protection des données individuelles sont exposés. En mettant les étudiants en situation pratique, le cours propose une typologie des risques et menaces pesant sur ces systèmes ainsi que la mise en œuvre d'une politique de sécurité dans le cadre de la prévention des risques. La seconde partie du cours est une initiation à la sociologie de la sécurité. Face à la montée des menaces réelles ou supposées et à une demande croissante de sécurité des individus et des États, la question de l'ordre et du contrôle social est abordée à partir des différents acteurs et institutions qui en ont la charge à divers niveaux. Après un rappel des évolutions historiques en la matière et des changements sociaux qu'entraîne la vie moderne, le cours s'attache à analyser, au moyen de travaux empiriques et de données statistiques, les transformations de la production de l'ordre social à travers le prisme de l'autorité et de l'insécurité comme sentiment et/ou réalité.

    4ects 36h

    UE15 Sécurité sanitaire et environnementale 1

    Ce cours, qui mobilise les apports de différentes disciplines en sciences humaines et sociales, a pour objectif d'analyser les problèmes de santé et de risque au travail, de santé environnementale et d'environnement que peuvent engendrer des activités industrielles et leurs produits. La première partie du cours est consacrée à l'étude des différents acteurs impliqués (agences, associations, industriels…) et des différents dispositifs développés pour identifier et gérer ces problèmes (réglementation, normes, inspection…). Ces dispositifs sont interrogés de façon critique en cherchant à comprendre à quels enjeux ils répondent (sécuritaires, sanitaires, environnementaux, économiques, politiques) et comment ils tentent d'articuler différents enjeux, souvent contradictoires. Le cours repose sur l'étude d'une série de cas : controverses liées à des sites industriels, mise en évidence et gestion de pollutions environnementales majeures, problématique des pollutions à bas bruit, santé au travail, etc. La deuxième partie du cours est consacrée à deux outils centraux en analyse réglementaire des risques dont l'importance ne cesse de croître. Le premier est l'analyse socio-économique, à travers des cas concrets dans le cadre de la réglementation européenne traitant de l'évaluation des risques chimiques. Le second est l'analyse de l'incertitude, dans un contexte de mathématisation de plus en plus importante de l'évaluation du risque et d'un rôle croissant des statistiques dans la réglementation.

    4ects 20h

    UE16 Spécialisation

    Cette unité d'enseignement propose aux étudiants un éclairage sur un domaine d'actualité ou d'avenir de la gestion des risques et des crises. L'enseignement est construit autour d'une ou plusieurs études de cas concernant des événements marquants ou des situations de risque nouvellement révélées par des travaux d'étude et de recherche. Les derniers rapports de gouvernance en provenance des organisations internationales, démocratiques et d'expertises, sont rassemblés et étudiés pour comprendre comment ces cas émergent et savoir quels sont les traitements et les projets politiques et sociaux adoptés ou en cours d'adoption. Les sujets peuvent aller des enjeux actuels du renseignement et de la réponse aux terrorismes, aux enjeux éthiques du développement des biotechnologies et de leurs impacts sur la transformation des valeurs de préservation de la vie. Les étudiants sont amenés à penser et à engager une réflexion à propos de ces enjeux majeurs de demain auxquels ils devront répondre par des propositions d'évolution dans la définition et l'utilisation de nouveaux outils de gouvernance et d'administration.


    Master 2

    Troisième Semestre

    4ects 36h

    UE1 Atelier de préparation au stage ou au mémoire

    Cet atelier s'organise en deux temps. Dans une première partie, il s'agit d'accompagner les étudiants dans la présentation de leurs missions professionnelles, dans la conduite d'une analyse réflexive sur ces missions et sur les pratiques professionnelles impliquées, et dans l'acquisition d'un savoir-faire pour valoriser aussi bien ces missions que le travail de mémoire de recherche à mener. La seconde partie de l'atelier est consacrée au travail de définition et de réalisation d'un mémoire de recherche. Le cours est destiné à permettre aux étudiants de comprendre les attendus précis d'un mémoire de recherche en sciences sociales. Les contenus théoriques enseignés sont mis en œuvre dans le cadre d'un atelier actif et collaboratif qui aide les étudiants à avancer dans leur mémoire, dans le choix du thème, dans la construction de leur problématique, dans la mise en œuvre d'enquêtes et de collectes de données, dans la mobilisation de cadres théoriques et dans la rédaction. Le mémoire de recherche est réalisé sous la direction d'un encadrant avec qui les orientations de recherche et le calendrier de travail sont définis. L'atelier propose un espace ouvert d'échange et de réflexion destiné à renforcer une dynamique collective au sein du master.

    8ects 55h

    UE2 Risques et sciences sociales 2

    Cet enseignement fondamental constitue une introduction générale à un ensemble de méthodes et d'approches utilisées dans l'étude des risques en sciences humaines et sociales. Le cours a plusieurs objectifs. La présentation des différents courants successifs qui se sont saisis des questions de risque permet aux étudiants de s'approprier un ensemble d'approches et de concepts en histoire, en sociologie et en anthropologie du risque, d'en connaître les spécificités, les apports et les limites. Ces différents courants sont introduits à travers l'étude d'un ensemble de thèmes (maladies professionnelles, risques technologiques majeurs, etc.) et de problématiques pour bien comprendre les transformations des recherches en sciences humaines et sociales relatives aux questions de risque. L'enseignement doit aussi permettre aux étudiants d'avoir une bonne connaissance des différentes politiques mises en œuvre et des institutions en charge de l'analyse et de la gestion des différents risques, l'objectif étant de saisir les structurations institutionnelles contemporaines faites d'une superposition et d'une imbrication de dispositifs développés de la fin du xixe siècle à nos jours. Enfin, les étudiants sont conduits à considérer un ensemble de réflexions et de débats contemporains menés par des chercheurs et des experts internationaux sur les définitions et les cartographies des différents risques, sur les transformations des paradigmes d'analyse et de gouvernement des risques ainsi que sur les problématiques vives du moment.

    8ects 55h

    UE3 Concepts et méthodes d’analyse des risques

    L'objectif de ce cours est d'introduire l'étudiant à un ensemble d'approches, d'outils et de concepts mis en œuvre dans l'analyse globale des risques. La première partie du cours est consacrée à l'identification et à l'analyse des risques. Les méthodes et les outils présentés sont ceux utilisés habituellement pour l'analyse des risques industriels. Le modèle du processus de danger, l'étude des modes de défaillances de composants techniques, les arborescences de scénarios sont décrits et appliqués à des exemples de systèmes industriels. Les outils dynamiques d'analyses des risques sont également introduits. La seconde partie du cours a pour objectif de fournir des méthodes et des outils permettant d'évaluer les menaces susceptibles d'affecter des infrastructures essentielles pour la continuité de l'activité. Le cours doit également amener les étudiants à acquérir la maîtrise des notions de contre-mesures d'ordre technique, organisationnel et humain à travers une étude de cas sur un site industriel.

    5ects 40h

    UE4 Sécurité sanitaire et environnementale 2

    La sécurité sanitaire et environnementale est devenue un enjeu scientifique, social, politique et économique majeur. Elle englobe aujourd'hui un ensemble d'institutions nationales et internationales qui développent un éventail de politiques concernant différents champs sanitaires et environnementaux (santé environnementale, santé au travail, addictions, médicaments…). La première partie du cours est consacrée d'abord à examiner un ensemble de concepts (sécurité sanitaire, surveillance, veille et alerte) et à dresser l'organisation du paysage des agences, puis à illustrer ces concepts et ce paysage à l'aide d'exemples d'enquêtes. La deuxième partie du cours est constituée de séminaires de haut niveau organisés conjointement avec des agences (ANSES, InVS…) ou de conférences dispensées par des chercheurs et des professionnels reconnus dans leur spécialité. Ces séminaires ou conférences abordent des questions vives du moment afin de faire des états de l'art et d'analyser les nouvelles démarches mises en œuvre dans l'étude, l'analyse et la gestion des risques et des crises.

    5ects 40h

    UE5 Droit

    Le droit occupe de longue date une place importante dans le cadrage et la gestion des risques. Dans une première partie, le cours porte sur les relations individuelles et collectives de travail ainsi que sur quelques aspects du droit de la protection sociale. Il propose une introduction aux sources européennes, législatives, réglementaires et professionnelles du droit du travail et considère les évolutions récentes en la matière. Des thèmes transversaux complètent l'ensemble : hygiène et sécurité au travail, qualité de vie au travail, obligation de sécurité de l'employeur et risques psychosociaux. Enfin, dans le cadre du droit de la protection sociale, le régime des accidents du travail et des maladies professionnelles est étudié. La seconde partie du cours aborde la question du traitement juridique de la responsabilité. Dans de nombreux secteurs, l'étude des modes de gestion des défaillances liées aux activités humaines constitue un champ de recherche particulièrement actif au carrefour de la sociologie et des sciences juridiques. La mobilisation croissante des institutions judiciaires dans le traitement des responsabilités est en effet un phénomène placé au cœur des débats publics depuis les années 1990. Il réinterroge la problématique de la « judiciarisation » des risques, notamment en s'appuyant sur l'étude approfondie des évolutions des dispositifs de réparation des accidents médicaux ainsi que sur les pratiques concrètes des différents acteurs concernés (experts, collectifs de victimes, professionnels du droit, etc). Il intègre à la fois des comparaisons intersectorielles et internationales.


    Quatrième Semestre

    12ects 14h

    UE6 Mémoire de recherche ou d’application

    Cette unité d'enseignement fait suite à l'atelier de l'UE 1 du premier semestre. Le mémoire de recherche est élaboré sous la conduite d'un encadrant avec qui sont définies les orientations de recherche. Cette UE permet de regrouper les étudiants pour qu'ils discutent de l'avancement de leurs travaux et de leurs difficultés, et partagent leurs expériences et leurs résultats. Il s'agit ainsi de s'appuyer sur une dynamique collective d'élaboration des mémoires et d'apprentissages partagés permettant à chacun d'apprendre des autres. Un travail spécifique est fait sur la préparation de l'oral de soutenance, avec des mises en situation, une réflexion sur les points à améliorer pour chacun, les techniques de mise en forme et en valeur de ses résultats ainsi que de soi dans le cadre d'une soutenance publique.

    3ects 18h

    UE7 Option libre

    Les étudiants ont la possibilité de choisir un cours parmi l'éventail d'UE proposées dans le cadre du master ou au sein de l'Université Sorbonne Paris Cité. Trois ateliers sont alors proposés pour renforcer les compétences des étudiants, dans les domaines de la rédaction, de la communication et de l'organisation. Ils sont conçus comme des espaces d'expérimentation collective.

    Atelier d'écriture

    Partant du constat que, du mémoire universitaire au rapport professionnel en passant par les e-mails et les communiqués, l'écriture joue un rôle central dans l'activité scientifique et professionnelle, ce cours vise à développer les compétences des étudiants à l'écrit. Dans ce but, il s'appuie sur un dispositif éprouvé, mais encore peu mobilisé dans les formations universitaires scientifiques : l'atelier d'écriture. Fondé sur la découverte des techniques littéraires élaborées par les auteurs, sur la coopération entre les participants successivement auteurs et lecteurs, l'atelier permet l'expérimentation concrète de l'écriture et la redécouverte du plaisir d'écrire. Il permet également la mise à distance critique de ses propres textes et, devenant meilleur lecteur, de devenir meilleur auteur. Ainsi, chaque séance est consacrée à l'écriture d'un texte qui explore les pistes ouvertes par les auteurs contemporains, puis à un échange sur la base des textes produits. Les thématiques et les techniques sont choisies de façon à s'initier à une variété de formes (poésie, récit, etc.) et à mobiliser aussi bien l'imaginaire que l'observation et la mémoire. Le travail de l'atelier se fait en groupe restreint et privilégie des plages horaires longues de façon à permettre une réelle immersion.

    Atelier théâtre

    Cet atelier a pour but de renforcer la confiance de l'étudiant à l'oral, en public, lors d'un entretien ou d'un examen. L'objectif est de permettre à l'étudiant d'exprimer ses idées avec ses mots et son style. Il s'agit également de le préparer sans appréhension à maîtriser et à parfaire son expression orale. Autour d'un programme ludique, l'atelier est un vecteur pour faire émerger des potentiels dans le respect de chacun. Les techniques théâtrales étudiées sont l'expression, le training corporel, la relaxation et l'improvisation, mais aussi la préparation de la voix et des muscles porteurs associés, sans oublier la gestion du trac.

    Atelier culture scientifique, technique et industrielle

    Quelle doit être la place des sciences et techniques dans la culture ? Comment développer une politique de culture et de médiation scientifique, technique et industrielle ambitieuse ? Sur quelles expériences s'appuyer et quelles sont les innovations possibles ? Cet atelier traite de ces questions et d'autres encore. Il s'intéresse aux différentes formes, dispositifs et politiques de circulation et de médiation des savoirs scientifiques et techniques en cherchant à les mettre en perspective et à en analyser les enjeux en se basant sur un ensemble de travaux en sciences sociales. Il propose également aux étudiants la conduite d'un projet collectif dans le domaine, destiné à leur permettre de s'approprier un ensemble d'outils et de méthodes dans la gestion et la mise en œuvre d'un projet de culture scientifique, technique et industrielle.

    4ects 48h

    UE8 Evaluation et gestion des risques

    L'évaluation et la gestion des risques s'appuient sur différentes démarches qui peuvent être spécifiques à un domaine ou globales. Cet enseignement, dans la suite de celui dispensé en M1 (UE7), présente plusieurs d'entre elles. Une première partie traite de la méthodologie de la gestion des risques assurables. Le cours aborde l'audit et l'identification des risques de l'entreprise. Il permet une étude approfondie des évaluations et des quantifications des conséquences de leur réalisation. La deuxième partie porte sur les concepts et les processus de gestion systémique des risques tels qu'ils sont conceptualisés par la cindynique. L'enseignement proposé comprend la présentation des concepts, des principes et des caractéristiques de la démarche, et celle des outils utilisés pour la mettre en œuvre. Il comprend également un travail interactif autour d'exemples issus de la rétro-analyse d'accidents industriels et de situations prospectives dans des activités industrielles et de services. La dernière partie du cours est consacrée aux différents instruments de l'action publique déployés pour gouverner les inondations en France. Le cours présente les différentes conceptualisations du « risque naturel ». Il s'intéresse ensuite à l'organisation politique de la gestion des inondations en France, en la replaçant dans le contexte plus large de la gestion de l'eau. Des études de cas (inondation remarquable relativement récente, « crise ») sont ensuite analysées pour comprendre les responsabilités des différents acteurs, les dispositifs qu'ils mobilisent, les « retours d'expérience » qu'ils font.

    4ects 48h

    UE9 Sûreté et sécurité 2

    Cet enseignement introduit les étudiants à un ensemble de problématiques contemporaines de sûreté. La première partie porte sur les politiques publiques de sécurité. Elle propose un panorama de l'évolution de ces politiques depuis 1945 (incluant la politique de la ville) et traite de thématiques prégnantes dans les débats publics comme les statistiques de la criminalité et les violences urbaines. La deuxième partie du cours est consacrée aux démarches prédictives dans la lutte contre la criminalité, qu'elle soit de masse ou organisée. Le cours introduit les bases scientifiques, explique les dispositifs juridiques de protection des données et présente les techniques prédictives contre la criminalité. L'ensemble s'appuie sur des exemples en matière de renseignement opérationnel, tactique et stratégique. La dernière partie de cet enseignement est consacrée au management de la sécurité des systèmes d'information (SSI). Le cours traite de la mise en œuvre d'une politique de sécurité des systèmes d'information EBIOS, la politique de sécurité des systèmes d'information de l'État (PSSIE) et le règlement général de sécurité (RGS), épines dorsales de la sécurité des systèmes d'information des institutions publiques en France. Par le biais d'une mise en situation pratique, ce cours s'efforce d'apporter aux étudiants les éléments de méthodologie nécessaires à la préparation des épreuves de concours et d'examens professionnels comportant un rapport ou une note de synthèse suivi d'un projet de plan d'action en matière de SSI.

    4ects 48h

    UE10 Gestion de crise 2

    Cette unité d'enseignement concerne l'élaboration, la mise en place et la conduite des dispositifs de gestion de crise. L'enseignement décrit comment, en amont, préparer des dispositifs et protocoles permettant de répondre à une crise potentielle, notamment par l'établissement d'un schéma d'organisation particulier. Elle présente les différentes étapes (diagnostic, action, décision) de la gestion de crise. La seconde partie du cours traite des mécanismes de la communication de crise en présentant les enjeux et les clés essentielles d'une bonne pratique. Cet enseignement démontre ainsi que la communication de crise est partie intégrante du management global d'une organisation et qu'elle en irrigue tous les canaux. Il est davantage destiné à sensibiliser les futurs responsables qu'à les former aux techniques de la communication de crise. Il permet surtout de prendre conscience de l'intérêt d'une bonne préparation à affronter l'imprévisible. Ainsi, ce cours permet aux étudiants d'acquérir la capacité de préparer d'un point de vue organisationnel et opérationnel une situation de crise, la connaissance des principales étapes de la gestion de crise et la maîtrise des outils de la communication de crise.

    3ects 36h

    UE11 Spécialisation

    Cet enseignement est destiné à compléter la formation théorique des étudiants par des exercices de mise en situation. Il consiste en particulier en un exercice de gestion de crise qui plonge les étudiants au cœur de situations réalistes dans l'espace de simulation de l'École nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers. D'importants moyens sont déployés afin d'injecter, dans une cellule de crise, un certain nombre de facteurs de déséquilibre de nature à immerger les étudiants dans une crise où la sécurité et la sauvegarde des populations sont en jeu. Deux exercices suivis d'un débriefing pédagogique permettent d'apporter des clés de gestion et de compréhension des situations proposées. Cet enseignement permet aux étudiants de mettre en pratique leurs connaissances et d'apprendre d'une expérience réelle, sur laquelle ils pourront s'appuyer en situation professionnelle.

    bouton_TOP